Femme ou homme, victime ou témoin, tous concernés, il est temps de parler !


La campagne

A l'occasion du 8 mars, journée internationale du droit des femmes, la Commission Egalité Professionnelle du CCE a décidé de lancer une nouvelle campagne de communication portant sur le harcèlement qui peut être moral, physique ou sexuel sur le lieu de travail, et qui, selon un sondage du groupe Cegos (leader international de la formation), concernerait un salarié sur quatre au cours de sa vie professionnelle.

Par cette affiche, la Commission adresse un message fort à tous les salariés : « femme ou homme, victime ou témoin, tous concernés, il est temps de parler ! ». Les victimes ou les témoins se taisent.

Pourtant le Code pénal sanctionne le harcèlement. Il faut simplement qu'il soit dénoncé. Dans l'entreprise, l'employeur est responsable, encore faut-il qu'il soit averti. Les représentants du personnel en CHSCT de votre établissement ou unité, le médecin du travail, le chef de service, le collègue... l'important c'est que quelqu'un le sache et le dénonce pour qu'une procédure soit enclenchée.

  La campagne [.PDF - 689.48 Ko]